Imprimer

Les statuts ont été modifiés lors de l'Assemblée Générale du 22 février 1979.  Remplace les précédents statuts de 1903.

Article I

N'ayant aucun but lucratif, ni politique, la société contribuera surtout à entretenir les liens d'amitié, de respect et bonne entente entre tous ses membres qui prendront le nom de confrère aux sorties et réunions.

Article II

La commission sera composée d'un Président, d'un Commandant, d'un Secrétaire, d'un Trésorier et de 3 Commissaires.
Le roi de l'année fera partie de la commission.  Elle sera toujours d'un nombre impair (éventuellement l'admission d'un Président d'Honneur).  Cette commission sera dissoute en entier tous les ans en Assemblée Générale.  Les membres sortant étant toutefois rééligibles.

Article III

Le nombre de sociétaires sera fixé à 30.  Dérogation pourra être faite suivant avis de la commission.  Chaque nouveau membre devra faire sa demande par écrit au Président contresignée par un parrain, celui-ci élu en assemblée générale devra prêter serment au drapeau, prendre connaissance du règlement et observer scrupuleusement ses lois et coutumes.

Article IV

Toute absence non motivée aux manifestations ou sorties sera punie d'une amende de 40 francs, celle-ci étant équivalente à une amende pour absence au tir.  Toutefois, l'amende sera portée à 50 francs aux funérailles d'un membre.
Dans tous les cas, le port du képi est obligatoire.

Article V

Après son renouvellement, la commission se réunira pour prendre les décisions qui s'imposent pour la bonne marche de la Société c'est-à-dire : prendre date pour les tirs, banquets et examiner le programme de l'année.  Elle prendra connaissance de la trésorerie.
Il est entendu que le banquet aura lieu le samedi le plus près du 20 janvier, date de la Saint-Sébastien.  Elle provoquera également les Assemblées Générales.

Article VI

Le Roi rééligible chaque année tirera la première flèche et reprendra sa place dans le peloton.
Après le tir celui-ci sera tiré au sort et élu parmi les abattants.  Chaque tireur ayant droit à autant de numéros qu'il a de prix abattus.
Le Roi recevra sous les plis du drapeau l'insigne royal et devra le porter aux sorties et manifestations quelconques.  Automatiquement, il prendra place au sein du comité.

Article VII

Le tirage au sort des pelotons composés de 3 tireurs aura lieu 5 minutes avant l'heure fixée pour le début du tir.  Les retardataires tireront à la fin de la ronde et constitueront un peloton spécial.

Article VIII

Tout participant est tenu d'être présent à son tour du tir de son peloton.  En cas d'absence, lorsque le dernier homme de son peloton aura tiré, son nom sera appelé 3 fois et le nom de son peloton sera crié 3 fois à forte voix.  Alors son tour de tir sera perdu, lorsque la première flèche du peloton suivant sera décochée.
Tout compte, les coups doubles, triples, même avec supérieurs.  Dès l'instant que la perche sera garnie pour le tir, tout coup d'essai sera interdit.
La commission fera la chasse aux jeux de hasard en annonçant qu'ils sont interdits.
En cas de dissolution, celle-ci sera décidée en Assemblée Générale avec 80% des membres présents, l'argent sera alors versé à la Caisse Publique d'Assistance Sociale (CPAS).
Toute question, toute suggestion pourra être présentée par écrit au président qui la soumettra à la commission.

Article IX

Absences répétées aux tirs : Tout membre n'ayant pas participé au minimum à deux manifestations au cours de l'année paiera sa participation au banquet au même titre que son épouse.

Affichages : 4127